Helen Clark : Déclaration à l’occasion de la Journée internationale de la démocratie

15 sept. 2015

« Un espace pour la société civile »

Il y a au cœur de l’idée que l’on se fait de la démocratie la certitude que l’attachement populaire à la vie publique est une force fondamentalement positive qui permet d’améliorer la société. Cet attachement se traduit par des processus électoraux, une adhésion à un parti politique et une représentation à des mandats politiques ainsi que des espaces indépendants à l’extérieur d’institutions officielles. 

Le thème choisi cette année à l’occasion de la Journée internationale de la démocratie, Un espace pour la société civile nous rappelle l’importance de l’espace public en vue de parvenir à une gouvernance responsable et d’instaurer la justice sociale, et la nécessité de protéger cet espace et d’accroître les possibilités de dialogue entre les gouvernements et les citoyens afin que les diverses préoccupations des populations, y compris de ses membres les plus vulnérables, puissent être prises en compte. 

Le PNUD travaille à l’échelle mondiale avec des gouvernements, des partenaires de développement et des acteurs de la société civile pour élargir cet espace pour la société civile.  

Par exemple, en Tunisie, le PNUD a appuyé un dialogue national inclusif portant sur la rédaction d’une nouvelle Constitution en facilitant des consultations entre les membres de l’Assemblée constituante nationale et plus des 300 organisations de la société civile au sein des 24 gouvernorats tunisiens. 

Des espaces civiques dynamiques, autonomes et sûrs renforcent la démocratie. Alors que nous approchons du lancement des Objectifs de développement durables, il importe de reconnaître que le rôle de la société civile sera indispensable à leur succès. 

À l’occasion de la Journée internationale de la démocratie, je réaffirme l’attachement du PNUD à des espaces civiques libres et dynamiques qui permettent aux acteurs de la société civile, y compris les jeunes et les femmes, de contribuer efficacement à l’édification de sociétés plus pacifiques, plus justes et plus inclusives.

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Singapour centre de Politiques Globaux
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe