Partenariats urbains pour la réduction de la pauvreté au Bangladesh

24 août 2009

Pour les millions de personnes vivant dans les agglomérations urbaines surpeuplées du Bangladesh, la vie est dure. Les défis quotidiens de la pauvreté sont aggravés par un certain nombre d'autres problèmes, notamment la surpopulation, l'insuffisance de l’infrastructure sanitaire et un marché du travail hautement concurrentiel. Cependant, dans le district de Narayanganj, dans le centre du Bangladesh tout comme dans 22 autres grandes villes du pays, cet état de choses est en train de changer, grâce à l’appui fourni par le programme Partenariats urbains pour la réduction de la pauvreté, soutenu par le PNUD et financé par le Royaume-Uni.

Le principe de ce programme, qui a démarré en 2007, consiste à confier le développement aux soins des gens ordinaires. Par le biais de comités de développement communautaire, de groupes d’épargne et de groupes de planification communautaire, le programme pilote les fonds et les opportunités en les dirigeant vers les initiatives que les résidents locaux estiment les plus essentielles, telles que celles qui relèvent de l’enseignement préscolaire, de l’apprentissage professionnel et des formations en cours d’emploi liés à l’industrie de la confection. Le programme soutient également les plus pauvres parmi les pauvres en affectant des aides aux projets de micro-entreprises appliqués, par exemple, aux activités de vente de gâteaux en bordure des routes. 

Du début à la fin du processus, ce sont les communautés elles-mêmes qui décident de ce qui doit être fait. Ainsi, les habitants de Narayanganj déterminent-ils eux-mêmes les canalisations à couvrir, les nouveaux murs à édifier et les latrines à remplacer. En liant les efforts de développement humain aux institutions de la communauté locale, le programme garantit leur durabilité et leur viabilité à long terme. Pour près de 10 millions de pauvres vivant dans les zones urbaines du Bangladesh, cette approche se traduit concrètement par un plus grand nombre d’opportunités, un meilleur cadre de vie et un départ plus prometteur dans la vie.

Pour plus d{information :

Site web du PNUD au Bangladesh

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Singapour centre de Politiques Globaux
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe